publicité

Un chien victime des fauteuils chinois Conforama ?

Puce a perdu ses poils. Sa propriétaire accuse un produit chimique présent sur des canapés Conforama.

  • Emmanuel MAGDELAINE
  • Publié le 13/04/2012 | 11:03
© Yveline Cabre
© Yveline Cabre

L'affaire remonte à 2007. A l'époque 150 clients de Conforama se plaignent de brûlures et de démangeaisons sur tout le corps. Les responsables : des fauteuils, fabriqués en Chine et contenant un produit toxique, le fumarate de diméthyle.

De nombreuses personnes, notamment dans la région Nord-Pas de Calais ont été indemnisées mais d'autres n'ont jamais pu trouver un accord avec Conforama.


C'est le cas d'Yveline Cabre de Flines-les-Raches. Elle a acheté 2 canapés relax Conforama fin 2006. Le magasin lui a repris 2 ans plus tard à cause du fumarate de diméthyle. Mais elle a toujours des brulûres derrière les jambes.

Son chien -Puce, bichon frisé de 4 ans- est lui aussi victime d'allergie. Selon son vétérinaire, le fumarate de diméthyle est aussi en cause. Il ne lui reste que quelques touffes de poils sur la tête et les pattes. Son avocat, Maître Ludot, réclame 5000 euros d'indemnisation pour ce chien.

Le tribunal de Meaux se prononcera sur une éventuelle responsabilité de la marque pour "préjudice sur un animal" le 2 mai prochain.

les + lus

les + partagés